Plainte contre X à la suite du décès de trois exilés fauchés par un train près de la frontière franco-espagnole

Le 14 octobre 2021 un groupe d’exilés était fauché par un train venant de Hendaye, près de la gare de Saint-Jean-de-Luz. Trois d’entre eux ont été tués, un autre grièvement blessé. Venus d’Espagne, ils se seraient réfugiés sur la voie ferrée pour échapper aux contrôles de police.

La victime survivante et des membres de famille des personnes décédées ont décidé de déposer plainte contre X auprès du procureur de la République de Bayonne. L’Anafé, la Cimade et le Gisti se sont associés à cette démarche. La plainte vise notamment les infractions d’homicide involontaire, de mise en danger de la vie d’autrui, de blessures involontaires.

Il est demandé au procureur de déclencher une enquête afin d’éclaircir les circonstances de l’accident et d’en identifier les responsables. Il est vraisemblable en effet que ce drame, comme d’autres auparavant, est à mettre sur le compte du renforcement constant des moyens mis en place pour contrôler les frontières - que ce soit à la frontière franco-espagnole, à la frontière franco-italienne ou encore dans la Manche.

Plainte auprès du Procureur de la République

>> Voir le communiqué : « Hécatombe aux frontières : identifier les responsables », 8 décembre 2021

[retour en haut de page]

Dernier ajout : vendredi 25 février 2022, 16:47
URL de cette page : https://www.gisti.org/spip.php?article6706